Segment: Le récipient d’air, 2019
400$

Glaise offerte par Valérie Blais, ficelle de bronze de la rue Garnier; Vitre de Fanny Goulet-Tremblay; Pince d’un crabe; L’une des coccinelles de Vincent Lafrance; La cire mauve du crayon Crayola moulé en forme de Père Noël; Les noyaux écaillés d’une clémentine; Quelques brins de fibre de verre offerts par mon frère; La roche de la Manic-5 recouverte de l’écorce en poudre d’un arbre inconnu; Le récipient d’air (Les petits coquillages contenus dans le boîtier triangulaire de cuir; La tige de verre peinte d’un côté en noir; La poudre de la craie jaune.)
9 x 6 x 1.5 cm 

.

MAUDE ARÈS

L’œuvre, présentée à la Galerie de l’UQAM au printemps 2019, est un segment de l’exposition L’algue flotte dans une rivière, amenée par le débit de l’eau, elle s’agrippe à la pierre, elle y reste longtemps. Se déployant en installation, en sculpture, en performance, en scénographie et en dessin, la pratique artistique de Maude Arès examine les relations sensibles entre des matériaux trouvés. Par l’agencement de ces derniers, son travail met en scène des environnements vulnérables qui invitent à porter attention aux subtilités des mondes tangibles. Elle décline ses réflexions sur la performance des matériaux et des gestes qui les animent, dans des projets qui entremêlent arts visuels, arts vivants et design. Par l’attention portée à la charge et aux activités des matériaux, elle s’interroge sur les manières dont les mouvements et actions des êtres – humains ou non humains – s’influencent.

Maude Arès est une artiste interdisciplinaire. Depuis 2019, elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Ses projets individuels et collaboratifs, autant en art vivant qu’en arts visuels, ont été vus au Québec, notamment à la Galerie de l’UQAM, au OFFTA , DHC/ART , au Théâtre La Chapelle. Elle est récipiendaire d’une bourse recherche-création du Conseil des arts du Canada (2020), finaliste de la Bourse Plein sud (2019) et lauréate de la bourse Pierre-Ayot de l’UQAM (2016).

+ infos sur Maison Modèle 

MAUDE ARÈS / Segment : Le récipient d'air

par Centre CLARK

logo

Segment: Le récipient d’air, 2019
400$

Glaise offerte par Valérie Blais, ficelle de bronze de la rue Garnier; Vitre de Fanny Goulet-Tremblay; Pince d’un crabe; L’une des coccinelles de Vincent Lafrance; La cire mauve du crayon Crayola moulé en forme de Père Noël; Les noyaux écaillés d’une clémentine; Quelques brins de fibre de verre offerts par mon frère; La roche de la Manic-5 recouverte de l’écorce en poudre d’un arbre inconnu; Le récipient d’air (Les petits coquillages contenus dans le boîtier triangulaire de cuir; La tige de verre peinte d’un côté en noir; La poudre de la craie jaune.)
9 x 6 x 1.5 cm 

.

MAUDE ARÈS

L’œuvre, présentée à la Galerie de l’UQAM au printemps 2019, est un segment de l’exposition L’algue flotte dans une rivière, amenée par le débit de l’eau, elle s’agrippe à la pierre, elle y reste longtemps. Se déployant en installation, en sculpture, en performance, en scénographie et en dessin, la pratique artistique de Maude Arès examine les relations sensibles entre des matériaux trouvés. Par l’agencement de ces derniers, son travail met en scène des environnements vulnérables qui invitent à porter attention aux subtilités des mondes tangibles. Elle décline ses réflexions sur la performance des matériaux et des gestes qui les animent, dans des projets qui entremêlent arts visuels, arts vivants et design. Par l’attention portée à la charge et aux activités des matériaux, elle s’interroge sur les manières dont les mouvements et actions des êtres – humains ou non humains – s’influencent.

Maude Arès est une artiste interdisciplinaire. Depuis 2019, elle détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM. Ses projets individuels et collaboratifs, autant en art vivant qu’en arts visuels, ont été vus au Québec, notamment à la Galerie de l’UQAM, au OFFTA , DHC/ART , au Théâtre La Chapelle. Elle est récipiendaire d’une bourse recherche-création du Conseil des arts du Canada (2020), finaliste de la Bourse Plein sud (2019) et lauréate de la bourse Pierre-Ayot de l’UQAM (2016).

+ infos sur Maison Modèle 

Partager l'évènement

Simplyk logo black
Simplyk logo text

Nous utilisons Simplyk, la seule billetterie pour OBNL qui nous remet 100% des paiements. Une contribution pour les soutenir vous sera suggérée à la confirmation.


Achetez l'oeuvre

À récupérer au Centre CLARK.

400,00 $

0


Informations sur l'acheteur
Canada (CA)

Quebec (QC)


Récapitulatif
Commande
0,00 $